10 déc
2012

Jacques Villeneuve remballe son sac, plie bagage et quitte le Québec!

Pour l'amour de Dieu, ce gratteux de guitare peut-il repartir avec son album vomitif?

Article rédigé par et classé dans Musique, Sports

Jacques Villeneuve, ce pilote de course automobile déchu qui avait demandé le printemps dernier aux étudiants de faire leur juste part, vient de décider qu'il ne voulait plus payer sa juste part d'impôts et quittera le Québec en direction d'un paradis fiscal.

Jacques Villeneuve quittera le Québec! Enfin, c’est la manchette du jour du Journal de Montréal. C’est ainsi qu’on nous apprend que le pilote de course automobile devrait vraisemblablement plier bagage pour aller s’installer dans la principauté d’Andorre, un petit paradis fiscal situé dans les montagnes entre la France et l’Espagne.

Villeneuve avait fait parler de lui le printemps dernier durant la grève étudiante, alors qu’il invitait les étudiants à faire leur juste part. Il avait alors dit, à l’occasion du Grand Prix, que  les étudiants étaient des « rebelles sans cause à défendre », qu’il était « temps de se réveiller et d’arrêter de faire les fainéants » et « de retourner à l’école ». Et voilà que notre pilote déchu décide de ne plus faire sa juste part et de ne pas aller payer ses impôts dans un paradis fiscal!

En effet, notre pilote dénationalisé aurait effectué une transaction récemment qui lui permettra de s’établir à Andorre, petit pays de 80 000 habitants bien connu pour sa fiscalité avantageuse. De l’autre côté, il aurait mis en vente son chalet et son petit palace de Westmount, marquant définitivement la fin de son aventure en sol québécois.

De toute façon, il veut apparemment que ses enfants aient la même éducation que lui: «Je n’ai jamais eu l’intention de les inscrire dans le système d’éducation québécois. Je trouve qu’on nivelle par le bas et qu’on n’est pas assez exigeant. Je suis passé par le baccalauréat français et c’est le parcours que je souhaite proposer à mes enfants», peut-on lire dans le Journal de Montréal.

Un paradis fiscal pour jouir de son argent en paix, voilà qui cadre bien avec le titre de son album sorti en 2007, Private Paradise. Avec cet album où le pilote nivelle définitivement vers le bas, Villeneuve a vraiment su démontrer le parcours qu’il souhaite proposer à ses enfants. Si cet album est le fruit du baccalauréat français, alors notre système d’éducation québécois n’a rien à envier au système français.

L’album de Jacques Villeneuve est définitivement la preuve qu’il faut continuer de subventionner le domaine de la culture, car il serait beaucoup trop dommage de ne laisser qu’aux riches gratteux de guitare la possibilité de se produire. Pour ceux qui n’avaient pas entendu parler de cet art villeneuvois, en voici les pièces les plus rayonnantes:

D’ailleurs, une petite question pour Villeneuve: Accepterais-tu de remballer ton album et partir avec en même temps?

1CommentezCatégorie(s): Musique, Sports
Thème(s): , , ,
Personnalité(s):
Zone(s) géographique(s):

Autres potins susceptibles de vous intéresser

Un commentaire

  1. CommentsCarpentier   |  Dimanche, 16 décembre 2012 at 10 h 12 min

    Jacques Villeneuve a bien raison de s’en aller. Tout d’abord parce qu’il a une vie et une carrière internationale, a quoi bon rester. Ensuite, que lui a apporté le Québec ces dernières années? Le Québec ne fait que vomir sur lui depuis des années. Il y a beaucoup d’artistes Québecquois qui se sont exilés, mais pour eux, on ne dit rien. Messieurs les rageux, arrêter de vous rendre plus ridicule que ce que vous n’êtes déjà…

Laissez un commentaire






Merci de vérifier l'orthographe avant de publier votre commentaire.

Annonceurs

  • Annonceurs

Galerie photos des vedettes