20 mai
2011

Lars Von Trier est banni du festival de Cannes, mais pas Melancholia

Le réalisateur avait affirmé "comprendre Hitler"

Article rédigé par et classé dans Cinéma, Culture

Lars Von Trier, réalisateur du film finaliste au festival de Cannes Melancholia, s'est vu interdire l'accès au site par le conseil d'administration du festival, après avoir affirmé publiquement qu'il éprouvait une certaine sympathie envers Adolf Hitler, se proclamant même nazi.

Pour la première fois depuis la création du célèbre festival de Cannes, ultime consécration annuelle des meilleures oeuvres du septième art à travers le monde en 1946, un cinéaste a été banni. Lars Von Trier, réalisateur du film finaliste au festival de Cannes Melancholia, s’est vu interdire l’accès au site par le conseil d’administration du festival. C’est suite aux commentaires douteux émis en conférence de presse la veille que le réalisateur a créé le malaise parmi les participants du festival de Cannes, menant à l’expulsion du réalisateur.

Von Trier avait affirmé publiquement éprouver une certaine sympathie envers Adolf Hitler, se proclamant même nazi. Suscitant assez rapidement la confusion auprès des participants, le réalisateur aurait tenté de réchapper le coup, prétextant que c’était de l’humour danois, son pays d’origine étant le Danemark.

Si Lars Von Trier est interdit de se présenter à la cérémonie de clôture du festival, ni autorisé à monter sur scène advenant le cas que son film remporte quelque chose, au moins, Melancholia n’est pas pénalisé pour la déclaration à caractère antisémite de son réalisateur. Il est donc encore possible que le jury, présidé par le légendaire acteur Robert de Niro, décerne un hommage à Melancholia…  sans toutefois remercier son réalisateur.

0CommentezCatégorie(s): Cinéma, Culture
Thème(s): , ,
Personnalité(s): , ,
Zone(s) géographique(s): ,

Laissez un commentaire






Merci de vérifier l'orthographe avant de publier votre commentaire.

Annonceurs

  • Annonceurs