18 déc
2012

Ballet Casse-Noisette: solstice d’hiver et scintillement du temps des fêtes

Il vous reste un peu moins de deux semaines pour assister à une représentation du ballet Casse-Noisette à Montréal

Article rédigé par et classé dans Culture, Spectacles

En ce jour du 120ème anniversaire d'existence du ballet Casse-Noisette, c'est l'occasion de vous rappeler que vous avez jusqu'au 30 décembre 2012 pour assister, à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, au ballet Casse-Noisette avec la chorégraphie de Fernand Nault.

Inoubliable expérience ayant marqué des générations d’enfants, le ballet Casse-Noisette, divisé en deux actes, s’inspire du célèbre conte d’Hoffmann et rassemble une centaine de danseurs sur la musique de Tchaïkovski. Il nous entraine dans la découverte de différentes cultures et styles de danses à travers un voyage dans le monde magique du Pays des neiges et du Royaume des friandises.

Cette chorégraphie de Fernand Nault est classée parmi les meilleures versions de ce ballet dont on ne compte plus les adaptations. Danseur, chorégraphe, professeur et metteur en scène, ce Québécois émérite remplit diverses fonctions au sein des Grands Ballets entre 1967 et 1976 et signa pour la compagnie une trentaine d’œuvres théâtrales, accessibles et novatrices qui contribuèrent grandement à son développement et à son rayonnement. L’enchantement qu’il a conçu en 1964 pour Les Grands Ballets se reproduira pour la 49e année jusqu’au 30 décembre 2012 à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, avec l’Orchestre des Grands Ballets Canadiens de Montréal, sous la direction d’Allan Lewis.

En 2011, Reader’s Digest a classé Montréal en tête du palmarès des meilleures villes au monde pour célébrer le temps des fêtes, grâce entre autres à la production Casse-Noisette de Fernand Nault, présentée par Les Grands Ballets.

Le monde de Casse-Noisette

La veille de Noël, toute la famille est réunie chez la petite Clara pour une grande fête. Son parrain, le docteur Drosselmeyer, lui offre un joli casse-noisette que son frère Fritz brise dans un élan de jalousie. Heureusement, le parrain, qui est aussi un peu magicien, le répare.

La nuit venue, tandis que Clara s’est endormie au salon avec sa poupée de bois, des souris et des rats envahissent la pièce pour livrer bataille à une armée de soldats de plomb. La petite fille est en danger. Son casse-noisette s’anime, vole à son secours et se transforme en prince charmant. Il l’entraîne alors au Pays des neiges, puis au Royaume des friandises où elle vivra en compagnie de la Fée Dragée et de son Cavalier une aventure féerique.

Une production sans pareil

Créée en 1964 pour Les Grands Ballets Canadiens de Montréal, l’adaptation chorégraphique du conte d’Hoffmann par le Québécois Fernand Nault (1920-2006) est l’une des plus belles. Interprétée par une centaine de danseurs dans les décors somptueux de Peter Horne et les costumes scintillants de François Barbeau, elle est éclairée par Nicholas Cernovitch.

Chaque année, plus de 600 enfants participent aux auditions, où une centaine d’entre eux sont sélectionnés pour interpréter les rôles de Souris, de Rats, d’Anges bonbon-mousse, de Rennes, de Moutons, de Matriochkas, d’Orientales, d’Enfants de la fête et, bien sûr, de Clara et de Fritz.

Fernand Nault

En 2011, à l’occasion du 50e anniversaire de création du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, la Médaille des Grands Artisans de la Révolution tranquille a été décernée à 50 artistes, créateurs et artisans qui ont entre autres participé, tant à l’échelle nationale qu’internationale, à l’émancipation de la culture québécoise dans les années 60. Les Grands Ballets souhaitent rendre hommage au grand chorégraphe Fernand Nault, récipiendaire de ce prestigieux prix.

Fernand Nault a non seulement marqué l’histoire des Grands Ballets, mais aussi notre époque. Avec le ballet Casse-Noisette en particulier, il a réussi à transmettre à plusieurs générations une part de rêve, de nostalgie et d’innocence.

Souris du jour

Une heure avant chaque représentation, le comédien Jacques Piperni offre une lecture du conte d’Hoffmann aux enfants. Systématiquement, l’un d’eux est tiré au sort pour devenir la Souris du jour. Déguisé en souris, l’heureux élu se joindra aux danseurs sur scène pendant le premier acte et regagnera sa place à l’entracte pour profiter de la suite du spectacle.

Pour vous procurer un billet, rendez-vous sur le site des Grands ballets canadiens.

0CommentezCatégorie(s): Culture, Spectacles
Thème(s): , , ,
Personnalité(s): ,
Zone(s) géographique(s):

Autres potins susceptibles de vous intéresser

Laissez un commentaire






Merci de vérifier l'orthographe avant de publier votre commentaire.

Annonceurs

  • Annonceurs

Galerie photos en lien avec ce sujet