16 Mar
2012

L’Instant Gagnant: Karl Hardy se fait insulter en direct par un homophobe

Lorsque la bêtise humaine est en liberté pendant la nuit, on peut s'attendre à de la très mauvaise télévision

Article rédigé par et classé dans Scandales, Télévision

Un téléspectateur s'est trouvé drôle cette semaine alors qu'il a réussi à obtenir la ligne à L'instant gagnant pour dire à l'animateur "Je t'emmerde grosse tapette". Des propos qui doivent être dénoncés et qui sont indignes d'une personne adulte.

Karl Hardy est un jeune homme dynamique, sympathique et extraverti qui souhaite percer dans le milieu de la télévision au Québec depuis quelques années déjà. Une partie de la population l’a découvert lors de la dernière édition de la télé-réalité VJ Recherché à MusiquePlus, puis les insomniaques (et les joueurs compulsifs, ne soyons pas naïfs) l’ont rencontré dans le cadre de la télé-tirelire Call-tv L’Instant Gagnant sur les ondes de V. Le sujet de cet article ne se veut pas sur l’attrape-nigauds qu’est cette infopub de fin de soirée, donc le but n’est sincèrement pas de juger le travail de qui que ce soit. Tout le monde doit travailler pour gagner son pain et les bons contrats peuvent se faire rares dans le “merveilleux” monde des communications.

Là où nous voulons en venir, c’est relatif à un incident qui s’est déroulé en début de semaine, lors de la diffusion de L’Instant Gagnant. Un évènement désolant que nous souhaitons dénoncer et nous invitons les gens à s’indigner publiquement. Hardy ne s’est jamais caché à propos de son homosexualité, et c’est bien tant mieux car le fait que lui et d’autres personnalités publiques s’affichent ouvertement aide à démontrer aux plus jeunes qu’il est possible d’être ce que l’on est et que le Québec était rendu bien loin de l’homophobie d’antan.

Pourtant, si en tant que société, les Québécoises et Québécois sont pour la diversité dans toutes les déclinaisons possibles, il faut croire que l’espèce (qu’on prétend humaine) de l’unicellulaire à tendance mesquine a un instinct de survie assez spectaculaire, malgré le manque cruel de matière grise, pour avoir appris à passer au travers de toutes ces années de lutte massive contre l’homophobie, pour l’acceptation de la différence. Faut croire que nous les respectons encore trop pour les enrayer complètement ces unicellulaires là.

Constatez par vous-même :

Non mais faut vraiment vouloir taper sur la tête de quelqu’un pour marteler tes propos haineux (à la télé en plus) à plusieurs reprises quand l’animateur (et la personne ciblée) te donne le bénéfice du doute et te fais répéter puis que tu lui redise ta même réplique assassine (parce qu’on va se l’avouer, il a dû se pratiquer longtemps pour maîtriser tout son texte le pauvre démuni intellectuellement)… 0, même -500 de respect pour ce genre d’individu. Même plus, malaise de la régie qui aurait dû couper le sifflet de l’homme à la cervelle d’oiseau à la première “fausse note”. En espérant que celui qui a dû se pisser dans les culottes tellement qu’il dû être fier de son “gag” ait eu à en a débourser une shot (pis une bonne) pour “pogner la ligne”…

Et pour les conspirationnistes qui ne sont pas à leurs premiers scandales avec la gang de la télé-tirelire (rappelons-nous l’incident “On peut tu crisser le fucking producteur dehors ?”), on espère de tout coeur que ce n’est pas une attrape pour faire parler d’eux. Vous connaissez l’adage “Parlez-en en bien, parlez-en en mal mais parlez-en”, adage qui doit agir à titre de modus operenti pour la gang de Call-TV L’Instant Gagnant.

28CommentezCatégorie(s): Scandales, Télévision
Thème(s): , , , ,
Personnalité(s):
Zone(s) géographique(s):

Autres potins susceptibles de vous intéresser