07 fév
2012

Charles Dickens: ses meilleures citations de nature politique

Le top 10 des meilleures citations politiques de Charles Dickens

Article rédigé par et classé dans Culture

Personnage marquant de l'histoire littéraire anglaise, nous vous proposons notre top 10 des meilleures citations de nature politique du romancier Charles Dickens.

Comme Charles Dickens est un écrivain engagé, nous avons décidé aujourd’hui de faire un Top 10 de ses meilleures citations de nature politique! Et c’est parti!

1 – « Ma confiance dans le peuple gouvernant est infinitésimale ; ma confiance dans le peuple gouverné est infinie. » — Charles Dickens

2 – « C’était sûr comme les impôts ; et ça, y a rien de plus sûr. » — Charles Dickens

3 – « S’il n’y avait pas de mauvaises gens, il n’y aurait pas de bons avocats. » — Charles Dickens dans The Old Curiosity Shop

4 – « Désolé de faire quelque chose qui risque d’interrompre des activités aussi sympathiques, comme disait le Roi au moment de dissoudre le Parlement. » — Charles Dickens dans Pickwick Papers, II, 20

5 – « La difficulté d’écrire l’anglais m’est extrêmement ennuyeuse. Ah, mon Dieu! si l’on pouvait toujours écrire cette belle langue de France! » — Charles Dickens dans sa Lettre à John Foster, 7 juillet 1850

6 – « La haine que l’on porte aux grands est, de la part du peuple, un hommage involontaire. » — Charles Dickens dans Le marquis de Saint-Evremont

7 – « Revenu annuel: vingt livres; dépenses annuelles: dix-neuf livres, dix-neuf shillings, six pence; résultat: le bonheur. Revenu annuel: vingt livres; dépenses annuelles: vingt livres, zéro shilling, six pence; résultat: la misère. » — Charles Dickens dans David Copperfield

8 – « “D’abord les affaires, ensuite le plaisir”, comme dit le roi Richard en poignardant l’autre roi avant d’étouffer ses enfants. » — Charles Dickens

9 – « [Les États-Unis] cette république, qui n’a la bride sur le cou que depuis hier pour suivre sa noble carrière, et qui est dès aujourd’hui tellement boiteuse et estropiée, tellement pleine de plaies et d’ulcères, tellement pénible pour le regard et désespérante pour l’esprit, que ses meilleurs amis se détournent avec dégoût de cette créature répugnante. » — Charles Dickens

10 – « Nous n’avons pas effacé du recueil de nos lois constitutionnelles […] le texte salubre et équitable aux termes duquel un malfaiteur robuste sera nourrit et vêtu, tandis que le débiteur sans ressources n’aura qu’à mourir de faim dans sa nudité. » — Charles Dickens

Source des citations: Dicocitations, Evene.fr et Citations.com

0CommentezCatégorie(s): Culture
Thème(s): , ,
Personnalité(s):
Zone(s) géographique(s):

Laissez un commentaire






Merci de vérifier l'orthographe avant de publier votre commentaire.

Annonceurs

Dans l'actualité nationale

  • Annonceurs

4983string(0) ""