18 Août
2011

Secret Story 5: Ayem est clairement psychologiquement instable

L'isolement affecte la matronne Ayem

Article rédigé par et classé dans Télévision

On suit quotidiennement Secret Story 5 à partir du Québec, et une tendance se dégage. De notre point de vue, Ayem n'existe qu'au travers des autres et jour après jour, on se demande si elle n'a pas sauté une coche.

Tout d’abord, il faut l’admettre, cette 5ème saison de Secret Story est en dessous de nos attentes. Entre les faux secrets bidons, la manipulation évidente d’Endemol sur les gerbilles de la maison, les personnalités détestables et les énigmes montées de toute pièce, il ne reste finalement pas grand chose de la “réalité”. N’est-ce pas au départ une télé-réalité?

Mais le pire, ce qui nous exacerbe le plus dans Secret Story 5, c’est le caractère détestable et passablement instable d’Ayem. Vous m’excuserez l’anglicisme, mais Ayem est le parfait archétype de la petite biatch dont on n’oserait même pas s’entourer dans la vie de tous les jours.

On est tout simplement pu capable de la voir agir comme une gamine de 5 ans. Ses insultes absolument ridicules et ses attaques répétées envers Morgane donnent l’impression qu’elle est psychologiquement atteinte par l’isolement dans la Maison des secrets. Son attitude de Miss Parfaite qui se croit au dessus de tout est particulièrement irritable.

J’ai une petite nouvelle pour toi la grosse. Pendant que tu qualifies Morgane de marionnette, la production de Secret Story 5 te manipule comme une vulgaire poupée souillée et va jusqu’à te faire buzzer sur un faux secret au sujet de l’inexistante relation homosexuelle entre Geof et Geoffrey. Snap back to reality!

On se demande si elle n’a pas besoin de se faire botter un peu pour rééquilibrer ses hormones de matronne. Est-ce que Daniel la négligerait?

Dites-moi donc, cousins français… est-ce que vous appréciez vraiment ce genre de mauvaise télé? Il me semble qu’année après année, le concept de Secret Story est de plus en plus usé! Au Québec, on n’hésiterait pas à qualifier ce genre de télévision de marde. Il ne suffit pas d’avoir de beaux néons, de belles transitions, des trames sonores (anglaises) et de remplir un studio lors des primes pour augmenter la qualité. Même si le contenant est beau en apparence, le contenu est pourri!

8CommentezCatégorie(s): Télévision
Thème(s): , , ,
Personnalité(s):
Zone(s) géographique(s):

Autres potins susceptibles de vous intéresser