18 mai
2011

Un nouveau gala, un “oscar” des films de toute la francophonie en 2013

L’Association des trophées francophones du cinéma (ATFC) a été crée mardi dernier

Article rédigé par et classé dans Cinéma

Hier, l’Association des trophées francophones du cinéma (ATFC) a vu le jour. L'annonce a été faite durant le festival de Cannes.

La soixantaine de pays francophones de partout dans le monde  pourra désormais se rassembler afin de célébrer ensemble le cinéma en français. C’est qu’hier, l’Association des trophées francophones du cinéma (ATFC) a vu le jour. L’annonce a été faite durant le festival de Cannes. Cette idée a été initié par Henry Welsh, le délégué général des Jutras, le gala du cinéma québécois ainsi que la Belge Nicole Gillet du Festival du film francophone de Namur et Alain Rocca de l’Académie des arts et techniques du cinéma en France. L’ATFC a pour but de faire rayonner le cinéma dans toute la francophonie.

Le premier gala célébrant le cinéma francophone à l’international se déroulera, selon les membres fondateurs, en 2013. Le gala sera présenté à chaque année dans un pays différent mais faisant partie de la francophonie. Pour les premières éditions, les organisateurs souhaitent présenter le gala de l’ATFC en dehors de leurs pays respectifs, soit le Québec, la Belgique et la France puisque ceux-ci ont déjà leurs évènements célébrant leur cinéma. On souhaite donc donner l’occasion à d’autres pays francophones de pouvoir célébrer leur septième art. Les galas devraient se passer au début de chaque été afin de ne pas entrer en compétition avec les César en France, les Jutra québécois, les Magritte en Belgique et le Festival de Cannes.

Pour ce qui est des aspects “techniques”, les organisateurs expliquent que chaque pays de la francophonie pourra présenter trois films chacun, qui pourront se battre afin d’être finalistes pour un prix dans les huit catégories qui seront crées. C’est le jury qui devra trancher qui seront les finalistes dans chacune des catégories.

Pour être admissible, un film devra être produit dans un des pays de l’Organisation francophone et/ou par un réalisateur francophone. Donc, il ne sera pas obligatoire que le film se déroule en français…Hein ? Non mais on veut célébrer le cinéma de la francophonie en faisant gagner des films réalisés dans un autre langue que le français. Passer-moi l’expression mais Ouate de phoque !!!

Le gala de l’Association des trophées francophones du cinéma (ATFC) devra d’ici sa première édition trouver un nom pour son gala en plus de trouver ses grands électeurs. Ceux-ci seraient annoncés lors du festival de Cannes 2012, ce que souhaite les membres organisateurs.

0CommentezCatégorie(s): Cinéma
Thème(s): , , , ,
Personnalité(s): , ,
Zone(s) géographique(s): , ,

Laissez un commentaire






Merci de vérifier l'orthographe avant de publier votre commentaire.

Annonceurs

  • Annonceurs

Galerie photos en lien avec ce sujet

4983string(0) ""